Celle qui montrait sa culotte

Alors oui oui le titre est racoleur mais vous verrez quand même ma culotte… enfin sans mes fesses dedans…

Crédit photo Artesane

Il y a quelques semaines Artesane m’a proposé de suivre le cours et de coudre le coffret « Culotte menstruelle ». La lingerie j’ai jamais fait… autant l’avouer je préfère crâner avec mes jolies robes. Mais le sujet ici m’a autant interpellée qu’intriguée. Comme beaucoup d’entre nous je suis à la fois sensible aux sujets de la précarité menstruelle et de la gestion des déchets. Forte de mes expériences précédentes avec Artesane je me suis dit que c’était non seulement un très beau cadeau que ce partenariat mais également l’occasion de me lancer dans la couture de ce projet original, utile et non moins ravissant.

NDLR: N’étant pas très bonne photographe vous constaterez que j’ai emprunté quelques photos à Artesane afin que vous vous rendiez compte de la façon dont les modèle tombent portés.

Les ciseaux que vous apercevez sur certaines photos sont des ciseaux Rascol. Il s’agit d’une lame japonaise d’une qualité incroyable. La découpe est nette et douce, un vrai bonheur de couturière.

Enfin la couronne de fleurs stabilisées qui apparaît aussi sur les photos est une création lumineuse et délicate de la toute jeune marque Atelier Jamacy.

LE COFFRET ET LE COURS

Ce coffret génial se présente sous la forme d’un pochon en toile, rehaussé d’une illustration Marie-Gabrielle Berland, la DA d’Artesane. A l’intérieur, tout le nécessaire pour coudre 2 culottes menstruelles: les tissus techniques, la dentelle, le biais, le patron.

Crédit photo Artesane

3 modèles de culottes sont proposés sur la planche de patrons: un slip, une culotte et une culotte taille haute plutôt conçue pour la nuit (en bonus). Le coloris unique est noir mais on a la possibilité de jouer sur les matières avec le coupon de résille inclus dans le coffret.

Crédit photo Artesane

En ce qui concerne le cours il est animé par Charlotte Jaubert, la spécialiste lingerie et maillot de bain d’Artesane. Je n’avais jamais suivi les cours de Charlotte, c’était donc une découverte.

Ce que j’ai apprécié dans le cours:

  • Le ton dynamique et la diction claire de Charlotte (déformation professionnelle je suis plutôt dure en affaire à ce niveau là, et franchement c’est très agréable à écouter/regarder).
  • La précision des informations apportées dans le cours: les tissus techniques sont présentés un par un et dans le détail, la démarche et les tests pour patronner et choisir les matières de la culotte menstruelle sont développés, plusieurs méthodes de finition sont proposées en fonction de la machine dont vous disposez.
  • Charlotte réalise devant la camera son modèle de culotte et comme dans toute réalisation il y a parfois quelques petites embûches. J’ai vraiment adoré le ton décomplexant, la façon d’exploiter les petits ratages pour revenir sur les réglages, la tension des fils etc…

La mission clé en main est parfaitement remplie que ce soit en termes de fournitures que de pas-à-pas. J’ai cousu, j’ai appris et j’adore ça !

MA CULOTTE

Pour ma première réalisation j’ai choisi la culotte (moins échancrée que le slip) avec l’empiècement résille sur les côtés et la jolie dentelle. Alors oui elle a quelques petites imperfections, c’était ma toute première, mais franchement je m’attendais à quelques de beaucoup plus compliqué.

J’ai choisi de tout monter à la surjeteuse et au point zig-zag (je n’aime vraiment pas l’aiguille double… ou c’est elle qui ne m’aime pas d’ailleurs). La finition est parfaitement à mon goût. Tout a été pensé pour que les différentes couches qui constituent le fond de culotte tiennent bien ensemble sans couture disgracieuse apparente.

Question taille j’ai cousu un 40, ma taille habituelle. Elle est parfaitement ajustée, l’élastique tient sans serrer. Le test in situ s’est avéré concluant. J’ai réservé le port de la culotte au début et à la fin des règles pour des questions de confiance par rapport à mon flux, aucun désagrément à signaler. Le lycra sèche très vite en plus.

Je suis très emballée par cette expérience et j’avais hâte de la partager avec vous. C’est un petit investissement mais on parle durabilité et bases à réinvestir. En effet, il me tarde de renouveler l’expérience avec de jolis jerseys imprimés d’autant que l’on commence à trouver les tissus techniques plus facilement avec les grandes enseignes comme Mondial tissus par exemple.

Et vous, cousez-vous votre lingerie ? Tentées par l’aventure culotte menstruelle ? Je serai ravie d’avoir votre avis et vos retours d’expérience.