All I want for Christmas…

I don’t want a lot for Christmas
There is just one thing I need
I don’t care about the presents
Underneath the Christmas tree

I just want you for my own
More than you could ever know
Make my wish come true
All I want for Christmas is you…

Après le « you » de la chanson ça peut être une jolie robe non ?

Mon caprice

Ce n’est ni très développement durable, ni très responsable, mea culpa, je me flagellerai avec des orties… Mais pour les fêtes j’aime bien me coudre une robe « spéciale » avec un peu de « qui brille » parce que si il y a bien une période propice à la paillettes c’est celle-ci… Ma robe de fêtes c’est mon petit plaisir, ma petite folie. J’avais réalisé cette robe sobre dos ouvert ou celle-ci plus simple mais avec un tissu bien mis en valeur les années passées. Cette année j’avais envie d’un projet à mis chemin entre les deux: du satiné et un soupçon de sophistication.

Signe du destin (j’exagère à peine), les planètes se sont alignées et j’ai découvert à peu près en même temps le crêpe irisé des Coupons de Saint Pierre et la marque de patrons Atelier 8 avril. Forcément le flash : les deux s’entendront aussi bien que Mariah Carey et son tube de Noël, que la dinde avec les marrons, que le chocolat avec mes cuisses, bref vous avez compris l’idée

Commençons par le tissu. 25 euros les 3m, on peut avoir la folie raisonnable (Christine ce bel oxymore est pour toi). J’ai longuement hésité entre la version noir irisé et la version or absolument sublime. Mais le noir et moi vous savez c’est une grande histoire d’amour, la tempérance et la mesure ont pris le dessus.

NDLR : Mon amie Le french closet a quant à elle craqué sur la version or, son compte est une vraie source d’inspiration pour moi, ma papesse du bon goût et des choix judicieux. Je ne peux que vous encourager à découvrir ce qu’elle a cousu avec son coupon. Une vraie merveille comme à son habitude.

J’aime quand ça brille

Quand j’ai ouvert le colis j’ai été très agréablement surprise par la fluidité et la qualité du tissu. Avec le satiné le risque est toujours de faire un peu cheap mais honnêtement sur celui-ci je n’ai pas relevé cet écueil. Pour le coudre en revanche quelques précautions sont à prendre :

  • Le passage par la case Amidon (en bombe type Fabulon) est indispensable pour rigidifier un peu le tissu, le rendre moins glissant et plus docile. Bien évidemment ce n’est pas pertinent pour une jupe froncée mais pour tout ce qui est encolure, plis, boutonnages c’est nécessaire.
  • L’utilisation d’une pattemouille et un fer chaleur douce sont inévitables pour éviter de « fondre » le tissu. Oui oui, c’est l’expérience qui parle (merci le coupon de 3m qui permet de rattraper les bêtises en recoupant un pièce gâchée).
  • Une aiguille 60 ou 70 sera parfaite pour un bel assemblage sans accro, et surtout ne zappez pas l’étape surfilage des bords à cru pour une belle tenue de votre ouvrage dans le temps car le tissu s’effiloche un peu.

La petite robe noire

Le patron maintenant, j’ai donc jeté mon dévolu sur la robe Columbia que Pauline, la créatrice de la marque Atelier 8 avril a eu la gentillesse de m’offrir.

  • Il s’agit d’une robe type saharienne : coupe droite, légèrement cintrée à la taille, boutonnage tout du long, poches à pli creux sur le corsage, poches plaquées sur la jupe et ceinture nouée optionnelle.
  • La robe a été conçue pour des tissus avec de la tenue type gabardine, sergé de coton mais elle est compatible aussi avec des tissus plus fluides.
  • La coupe est ajustée mais l’aisance prévue est vraiment confortable.
  • A ma connaissance aucune robe de ce type n’existait déjà « sur le marché » ce qui avec l’offre actuelle en patrons de couture est un tour de force. Pour cette originalité, bravo Pauline !

Ma Columbia de fête

  • J’ai choisi ma taille habituelle, un 40. Pour être sûre de mon décolleté et me sentir libre de mes mouvements sans craindre la patte de boutonnage qui baille, j’ai procédé à un « ajustement forte poitrine » (aussi connu sous son nom anglo-saxon FBA = Full breast adjustment). C’est une modification que j’avais déjà réalisé (ici notamment) mais je me suis heurtée à une petite difficulté technique au moment de raccorder le corsage à la robe, Fanny Brooklyn est venue à mon secours, merci pour ta patience et ta gentillesse Fanny !
  • Au regard de la fluidité de mon tissu j’ai éludé les poches poitrines, je ne pense pas que le rendu aurait été satisfaisant.
  • J’ai choisi de couper la ceinture dans le même tissu pour pouvoir lui faire un gros nœud.
  • Deux possibilités de manches sont proposées : manches longues type chemise ou manche courte à revers. Je suis allée au plus simple avec des manches courtes sans revers toujours pour respecter les exigences de mon tissu.
  • 2 cols sont aussi inclus dans le patron, un col chemise classique et un col officier, celui que j’ai choisi.
  • J’avais des boutons pressions noirs en stock c’est donc ce que j’ai posé.

All I want for Christmas is you !

Verdict morpho : J’ai bien fait de faire mon petit ajustement poitrine, c’est une étape nécessaire pour avoir des tops boutonnés ajustés qui restent en place. En dehors de ce détail propre à ma morphologie la robe tombe impeccablement bien. Sous ses allures droites l’aisance est bien là. Le pli au dos et la possibilité de serrer plus ou moins la ceinture jouent parfaitement leur rôle de soupape de cintrage pour marquer la taille et garder une totale liberté de mouvement.

NB: Cette robe sera parfaite si vous êtes filiforme ou avez des rondeurs mais plutôt avec une morphologie en « X » ou en « H ». La ceinture est toujours un détail qui apporte un cintrage pour celles qui ont la taille peu marquée et harmonise les courbes féminines. En revanche si vous avez de fortes hanches, il est toujours possible de grader une taille au dessus la partie jupe mais au-delà je ne pense pas que cela soit flatteur pour la silhouette.

Verdict technique : C’est une robe qui comporte de nombreuses pièces et découpes, c’est donc un projet long, mais le résultat impeccable est garanti par des finitions nickelles et une vidéo du montage de la robe qui accompagne les points techniques. Un projet très abouti et bien coupé pour couturières aguerries ou pour celles qui ont déjà cousu des chemises et qui veulent exploiter les compétences acquises sur un nouveau défi. Dans ce cas, dirigez-vous peut-être vers un tissu « facile » avec un peu de tenue et marquant bien au fer.

Verdict look : C’est brillant, il y a un gros nœud mais, à mon sens, sans excès. Je suis parfaitement à l’aise dans cette robe de fête qui change encore de ce que j’avais réalisé les années passées. En somme je suis ravie de mon caprice.

Cette robe Columbia je la vois maintenant en gabardine beige au printemps, avec une ceinture camel ou imprimé léopard, pour jouer à fond la carte du style Safari, avec une paire de baskets ou de sandales plates pour ne pas surjouer le look.

Joli détail

9 réflexions sur “All I want for Christmas…

  1. Christine (métaphore filée) dit :

    Jolie plume Perrine, c’est vraiment sympa de te lire… les touches d’humour 😉 Elle fonctionnera très bien aussi en kaki ou beige, effectivement ! Passe de belles fêtes et merci pour le clin d’oeil littéraire. A bientôt par ici !

    J'aime

  2. fannybrooklyn dit :

    J’arrive des mois après 😅 mais avec grand plaisir Perrine! Et justement, j’étais revenue pour voir comment le FBA avait bien marché car j’ai bien envie de me coudre une Columbia! La tienne est superbe et me trotte dans la tête depuis les fêtes. 😘

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.