Mira… At last !

C’est un modèle iconique du magazine Fibre Mood. Après avoir lorgné sur des versions toutes plus jolies les unes que les autres, j’ai profité du téléchargement gratuit offert par la marque pendant le 1er confinement pour enfin me projeter dans cette robe… J’ai nommé Mira !

Les raisons d’un succès

Une allure simplissime : Un corsage sans pinces, une fente au dos, 2 basques, emballez c’est pesé. Un look intemporel et tendance à la fois avec cette coupe vue chez plusieurs marques de prêt-à-porter à succès. Un potentiel fou quand on pense à varier les longueurs, les manches, la veste qui va aller avec etc.

Oser adapter

Pourtant je vous le disais j’ai mis du temps à oser coudre Mira pour moi… Attirée par son côté aérien mais refrénée par la peur de l’effet parachute.

A force de coudre on apprend à connaître son corps, ce qui nous va et comment adapter un patron pour qu’il s’harmonise au mieux avec notre silhouette. Voici donc les petites modifs opérées sur Mira pour la rendre moi-même compatible.

Au niveau du corsage :

  • Encolure creusée de 2cm et dos coupé au pli,
  • Finition d’encolure avec une bande de propreté.
  • Taille descendue de 8 cm.

Au niveau des basques :

  • Chaque basque a été raccourcie de 3cm pour ajuster la longueur forcément abaissée avec un corsage rallongé.

Et voilà c’est tout et ça en valait vraiment la peine car je suis complètement sous le charme de cette robe. J’ai envie de la multiplier, en noir forcément, avec un autre tissu à motif (j’ai repéré de jolies petites choses chez Un chat sur un fil et Cousette), et une boutonnée tout du long devant.

Autres précisions sur cette version :

  • J’ai pris la taille 40, je pense qu’un 38 aurait suffit. Si vous êtes entre deux tailles vous pouvez descendre.
  • Le tissu Mind the maker est une viscose de la dernière collection Meter Meter.

Le coupon m’a été offert par la marque mais je me demande si c’est vraiment un cadeau… La qualité est dingue, la couleur profonde et lumineuse, le tombé parfait. Il y a un petit côté « loup dans la bergerie » ou « Sophie, la crème et le pain chaud »… J’y ai goûté et j’en veux encore… Alors c’est vrai qu’a priori c’est pas donné mais après plusieurs lavages (je dois en être à 5 ou 6 pour cette robe que je ne quitte plus) elle n’a absolument pas bougé !

Je viens aussi de découvrir qu’il vendent des petites étiquettes trop mignonnes. Si vous me suivez sur Instagram vous savez que j’en suis friande !

En dehors de la double basque à froncer et à assembler qui demande un peu de temps (et de courage parce que quand même c’est pas l’étape la plus fun) Mira est un régal à coudre. En tous cas je suis folle du rendu, avec une veste en jean ou une veste tailleur voire un gros gilet. Avec des bottes ou des baskets. Avec une petite broche qui brille ou de gros bracelets (ceux-ci viennent d’Emmaüs Dijon). Je la vois dans tous les styles et dans tous les tissus… Ça vous fait ça aussi quand vous avec un coup de cœur ?

Joli détails

10 réflexions sur “Mira… At last !

  1. Chanelle dit :

    Ah comme je te comprends ! Même process par ici. J’ai bavé dessus, croisé les doigts pour qu’elle fasse partie des sew along et l’ai cousu pendant une soirée avec Happy As A Bee. J’avais anticipé de creuser l’encolure mais encore pas assez puisqu’elle me gêne (je passe mes journées à replacer l’encolure qui tire vers l’arrière : #penible). Tu me donnes envie d’en refaire une en creusant d’avantage et en fermant le dos, après tour tu as raison si la tête passe par le col…! Dans ce tissu elle est sublime et j’ai le malheur de te confirmer que ces tissus sont d’une très grande qualité !

    J'aime

    • @boutdebulette dit :

      Je viens aussi de me coudre 2 Mira pour les mêmes raisons que vous ! On adore son style. Mais j’ai aussi l’encolure qui tire vers l’arrière sur mes 2 versions malgré l’avoir creusé encore de 4 cm… Je ne sais pas quoi faire pour supprimer ce pb… Car j’ai envie d’une autre Mira évidemment ! 😏

      J'aime

  2. Nathalie dit :

    ahhh très jolie ! ces tissus Mind the Maker ! moi c’est sur eux que je bave, je n’en ai pas encore acheté mais c’est pas l’envie qui me manque. Merci pour ce retour qualité, c’est un argument de plus pour me lancer. Quant à la Mira, je l’ai aussi téléchargée pendant le confinement mais pas encore assemblé le pdf. Ton post m’envoie tous les bons signaux 🙂 Allez hop hop hop on s’y met !

    J'aime

  3. Florence dit :

    Elle est canon!!! Je dois être la dernière à ne pas avoir encore cousu ma Mira… et pourtant j’avais acheté le magazine des sa sortie pour ce modèle… Mais j’avais peur de l’effet «montgolfière » également… Cette version m’a convaincue 😊 si je trouve le temps je m’en ferais bien une pour les fêtes…
    Et j’en profite pour te féliciter pour ton blog, c’est devenu rare les jolis blogs qui restent alimentés (j’en sais quelque chose, j’ai abandonné le mien 😬😬😬)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.