Jolie môme

Cette combinaison a la « cool attitude » de celle qui l’a dessinée: la talentueuse Hélène, du blog “Hélène et les jolis mômes”. Je n’ai pas trouvé meilleure introduction que celle proposée par Johanna d’Atelier Scammit pour présenter sa nouvelle collab’… J’aurai pu citer Léo Ferré aussi mais pour une fois je vais essayer de limiter les digressions, parce que sur le sujet qui nous intéresse aujourd’hui, il y a déjà tellement à dire !

Casting de rêve

Dans le rôle de la créatrice : Johanna et sa marque Atelier Scammit. Une marque que j’affectionne depuis ses débuts pour sa rigueur, ses finitions et son style toujours impeccable sans en faire des caisses.

Dans le rôle de la co-créatrice : la talentueuse Hélène, du site Pour mes jolis mômes. Je suis son blog depuis trop d’années pour les compter (à l’époque il s’appelait pour mon joli môme, c’est l’arrivée d’un 2e bambin a apporté les « s »). Hélène c’est une fille qui a du goût, une fille aussi jolie qu’inspirante, que ce soit en termes de DIY, de déco, de mode et forcément de couture. En plus elle est sympa ce qui ne gâche rien (quoique je n’ai pas vu de recette de cuisine et d’astuce ménage… mouais elle est peut-être pas si parfaite en fait… on se rassure comme on peut hein…).

Le script

Il a des projets pour lesquels on pourrait signer les yeux fermés… Celui-ci en fait partie. Avant même d’avoir vu les photos, les mots magiques combi, Atelier Scammit x Jolis mômes et c’était bon… Et bien figurez-vous que quand j’ai découvert les photos j’ai quand même douté… Un peu comme M. Pierre quand il achète sa maison pour 5 francs et qu’il découvre qu’une sorcière se cache dans la placard aux balais. Je me suis pas emballée trop vite moi ?

NB : J’avais dit pas de digressions mais Pierre Gripari je l’adore ! Ce sont de très très chouettes moments de lectures avec les enfants (ou seule… j’avoue que de temps en temps, un petit conte de la rue Broca ça fait plaisir, c’est ma madeleine de Proust light).

Pourquoi des doutes ? La jambe large pour commencer. Jamais fait, jamais porté. Est-ce que c’est pour moi ? Est-ce que ça va m’aller ? Et puis la fermeture invisible sur le devant aussi… Déjà faut la poser (pas ce que je préfère) et puis cachée sur le côté si c’est pas nickel nickel ça passe mais comme ça en plein sur le devant ? C’est risqué surtout quand on dispose comme moi d’un double détail généreux (c’est un peu un oxymore ça non ?).

la réalisation

Check du Story board et…

Malgré tout conquise par les photos découverte en avant-première je suis partie sur une taille 40 et là 1er gros point qui fait plaisir sur le PDF : les calques ! Les créateurs de patrons sont de plus en plus nombreux à le proposer et c’est tant mieux. Fini les lignes superposées et les 50 nuances de gris, il y a une ligne (ou deux si on veut grader entre plusieurs tailles) et basta. En suivant le tableau des tailles j’ai donc choisi ma taille habituelle (en tendant le dos un peu quand même… rapport au buste).

Côté tissu, la fluidité est de rigueur (j’adore Kenzo, j’adore Bowie mais la combi Kenzo pour Bowie je me vois moyen au boulot barbecue de fin d’année avec). Mon choix s’est porté sur un coupon de viscose Cabernet Cousette (au moins le nom est raccord avec le barbecue… mais on avait dit pas de digressions) acheté au CSF en novembre. Je l’avais acheté pour une robe et finalement le métrage que j’avais collait avec la combi alors j’ai dit banco, on vend la caravane ! (Amis amateurs de la Cité de la peur elle était pour vous celle là, trop facile).

Action !

Premier petit point sur lequel j’aimerai revenir c’est l’ingéniosité du patron et sur les jambes de la partie pantalon notamment puisqu’il n’y a qu’une pièce à couper pour chaque jambe (on prendra donc soin de bien retourner sa pièce pour éviter de se retrouver avec 2 jambes droites ou 2 jambes gauches). Cette technique en plus de faire « économiser » une couture facilite vraiment le montage du pantalon, j’ai adoré cette idée.

Deuxième petit point, la fermeture invisible… C’est une étape que j’appréhendais parce que ce n’est pas une technique que j’affectionne beaucoup. Je connais les astuces pour réussir ce montage mais si je peux éviter je suis contente, on va pas se le cacher. Ici difficulté supplémentaire vu l’emplacement de la fermeture, pas le choix, il faut que ce soit parfait sinon rien.

Pour réussir cette étape :

  • Le support vidéo disponible librement sur le site d’Atelier Scammit est d’une grande aide. Il se situe dans la rubrique « tutoriel vidéo » de la fiche produit de la combi (je vous mets le lien ici) et je vous invite vraiment à aller y jeter un œil pour ce projet ou pour un autre, la technique reste la même et les qualités pédagogiques de Johanna sont indéniables.
  • Il vous faudra investir dans un pied unilatéral pour fermeture à glissière (souvent fourni avec les machines) mais aussi dans un pied pour fermeture invisible. C’est un petit pied « carré » en plastique ou en métal avec un trou au milieu. Pour sa bonne utilisation et la façon de « dérouler » la fermeture au fil de la couture pour coudre au plus près, vous pouvez aller voir le cours gratuit d’Artesane intitulé « les techniques indispensables pour coudre comme une pro« , je vous le mets en lien.
  • La préparation du matériel et du tissu demande un peu de temps et de minutie mais vraiment cela en vaut la peine. Le résultat est impeccable.
  • Eut égard à la nécessité de fluidité du tissu à privilégier pour un joli tombé de la combi la bombe d’amidon ou l’amidonnage fait-maison seront d’une grande utilité.

Dernier point technique enfin : biais, lien, œillets… Comme le propose Johanna on peut utiliser un petit appareil à biais pour fabriquer facilement son biais et son lien. Je n’en ai pas mais je vous avoue que ça m’a donné envie. Je pense que le résultat est plus précis avec ce type d’outil. Et puis pour faire passer le lien on peut soit broder des boutonnières soit poser un petit œillet. Sur ma prochaine version j’opterai pour l’œillet discret, plus rapide et plus net aussi je pense. J’ai commis quelques erreurs avec mes boutonnières (et promis j’irai me flageller avec des orties sitôt cet article terminé) : placement trop bas (heureusement j’ai pu recommencer et cacher la ratée dans la coulisse) + repère marqué sur l’envers du tissu et boutonnière brodée le dessus, dessous. Bon ok ce n’est pas flagrant mais quand même, l’étourderie énerve.

Au-delà de ces 3 points clés qui demandent qu’on prenne son temps, pas de difficulté majeure. L’élastique posé au dos est relié aux liens, la combi est donc facile à ajuster en fonction de votre tour de taille et de l’allure plus ou moins cintrée que vous voulez lui donner.

Post production et diffusion

J’ai eu du mal à choisir les photos à vous montrer… C’est plutôt bon signe. Pas par narcissisme évidemment mais parce que je suis emballée par le rendu de la combi :

  • De face, la jambe large met en valeur les chevilles, je trouve cela hyper féminin et charmant.
  • La fermeture invisible le reste grâce à une pose rigoureuse,  guidée par des explications précises. L’aisance est compatible avec  ma morphologie.
  • De dos, l’élastique que l’on peut ajuster permet une bonne maîtrise des fronces et donc du volume fessier (pas sûre que ça se dise vraiment, mais entre nous…).
  • De profil on se se sent pas boudinée à la taille. Le fait que l’élastique soit juste au dos permet de « lisser » le devant, de garder la fuidité.

 

  • Les manches courtes sont parfaites pour que la combi puisse être portée avec une veste mais j’ai oublié de préciser qu’une finition sans manches était proposée dans la patron ainsi que des manches volantées.
  • Je suis ravie de mon choix de tissu et je pense en refaire une en uni (probablement marine depuis que j’ai vu celle de Dorothée) et une à motif (mode recherche tissu activé).

Côté style, mes éternelles Lotta sont parfaitement raccord avec le style de la combi et j’aime la silhouette que cela donne. Avec une paire de baskets type Stan Smith ou Converses elle est parfaite aussi. C’est d’ailleurs ainsi qu’Hélène les a présentées. Mais le potentiel est énorme, on l’imagine aussi bien avec une paire de spartiates et un panier qu’avec une veste cintrée et des talons.Une collab’ vraiment réussie !

Joli détail

 

25 réflexions sur “Jolie môme

  1. Cha dit :

    J’aime beaucoup tes textes mais celui-ci particulièrement. Tu m’as bien fait rire dès le matin c’est bien agréable. Je te rejoins sur tellement de points : de la description de la marque Atelier Scämmit aux points un peu touchy de la combi. J’ai eu un sentiment de découragement au début quand il a fallu préparer toutes les pièces, le biais (j’ai le petit appareil magique mais c’est chiant quand même 😊) et les liens. D’autant que j’en ai coupé et préparé DEUX d’un coup (oui quand tu connais la qualité des patrons tu fonces les yeux fermés sans toile 🙊🙈🙉). Mais j’ai tenu et tout fait dans les règles de l’art parce que je savais qu’au final ce serait le bonheur et surtout gage de précision. Et qu’est-ce que j’ai bien fait !! Un régal à coudre ! Et à l’arrivée une combi tellement belle et confortable. En plus je la trouve seyant sur toutes les versions vues jusqu’à présent !

    J'aime

  2. Angélique (l'Atelier d'Angie) dit :

    Bonjour Perrine, j’aime toujours autant tes articles qui me font souvent sourire derrière mon écran. Ta combinaison est très jolie. J’ai eu aussi un doute après mettre emballée pour l’acheter mais après la lecture de ton article je vais me lancer. Très bonne journée.

    J'aime

  3. Virginie dit :

    Bonjour Perrine,
    Toujours une grande joie de vous lire!
    Moi aussi en voyant la collaboration de ces deux-là, je me suis dit « génial! ». Puis, j’ai vu l’objet! Là, je me suis dit « c’es sublime! ». Puis je me suis regardée dans la glace…. et là, je me suis dit : «  est-ce bien compatible avec mes hanches généreuses ????? ». Et depuis je doute. Un avis sur la question?
    Merci pour ce complet retour d’expérience!
    Bonne journée

    J'aime

    • augusteetseptembre dit :

      Merci beaucoup Virginie. Mes doutes à moi étaient plutôt sur la partie buste mais une fois portée je trouve qu’elle est particulièrement faite pour les formes généreuses. La coupe permet de tracer un compromis entre le buste et les hanches si besoin et l’élastique au dos permet d’ajuster aussi. La silhouette est très fluide et c’est a mon sens très seyant.

      J'aime

  4. Mazick dit :

    Quelle belle version! Moi qui ne porte pas de combi, j’ai acheté le patron à sa sortie, acheté un pied à fermeture invisible, je n’attend plus que ma commande de tissu et fermetures assorties et je vais tester même si je ne sais pas encore si ça ira avec ma morphologie généreuse, mais j’ai envie d’essayer ça a l’air tellement agréable à porter!

    J'aime

  5. Hélène et les galons dit :

    Coucou,
    Tu nous l’as bien vendue celle-là 😂 je prends tout et la caravane avec 🤣 c’est un de mes projets et je tourne autour de toutes ces combi qui fleurissent sur la toile sans pouvoir me décider. Et miracle je tombe sur ton post sur Instagram, j’avoue je découvre ton blog avec un plaisir non dissimulé, belle écriture et jolie photo.

    J'aime

  6. FloLM dit :

    Même sentiment que toi sur la collab et puis un doute sur la jambe large, même si les versions publiées par les créatrices sont top ! Doute également sur la « morpho compatibilité » (pour moi c’est plus une question de stature : 1,60 m après le yoga du matin ;-)) … Et puis j’ai vu ta version : CANON !! Encore une très jolie création !

    J'aime

  7. Léa dit :

    Merci pour cet article ! Ta combi est magnifique. J’ai tout de suite acheté le patron aussi, tellement il m’a plu. Reste à le faire… 😬
    Merci pour les conseils !

    J'aime

  8. Couture en coulisse dit :

    Très jolie version, c’est mon projet de la semaine prochaine et j’hésite pour la taille entre le 40 et le 42… les derniers projets en 42 étaient trop grands, je crois que je vais me risquer au 40. en tout cas ravie d’avoir pu lire ton blog à ce sujet..ça va m’aider pour faire attention au zip, aux oeillets et à la découpe des jambes… hâte de voir si ce sera présentable ou pas…

    J'aime

Répondre à augusteetseptembre Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.