Les petits plaisirs

Pour moi qui suis plutôt une fille d’automne, quand approche l’été, il est de petits plaisirs que j’ai hâte de retrouver. En cousant cette robe, je me suis instantanément retrouvée au marché… Rien d’extraordinaire (quoiqu’en ces temps-ci… si)… mais l’été, le marché a toujours une saveur particulière.

Enfiler juste une robe, le petit plaisir de ne pas mettre de veste parce qu’il fait déjà chaud, enfiler des sandales et attraper un grand panier. Arpenter les allées où se mêlent odeurs de poulet rôti et de melon, se faufiler entre les auditeurs captivés d’un camelot qui vante les mérites d’un coupe-patates révolutionnaire, acheter deux barquettes de fraises pour le prix d’une et en manger la moitié à la terrasse d’un café.

Ouvrir le sachet sur spéculoos posé sur la soucoupe, et le croquer en écoutant d’une oreille distraite la conversation des piliers de comptoirs, regarder les gens passer, les pressés, les indécis, les flegmatiques, les distraits, les gourmands… savourer encore quelques minutes de soleil et le calme dans l’effervescence…

Et puis rentrer mettre le bouquet de pivoines dans un vase, les éclairs au chocolat au frigo, préparer une salade, s’installer dehors pour le déjeuner… Profiter…

jolie cosmos

Cosmos est la tenue idéale de ces petits plaisirs, l’équilibre entre « se faire plaisir avec une jolie robe  » et « ne pas en faire trop ». Boutonnée de haut en bas, longueur cheville, simple à réaliser avec ses manches kimonos, son ourlet arrondi et sa fente raisonnable sur le côté qui laisse les jambes se dévoiler très légèrement, j’adore. Le modèle est un peu ample mais conçu pour être porté avec une ceinture (réalisée dans le tissu de la robe ou non).

Pas de grosses difficultés pour le montage. La notice papier est très basique mais Pretty mercerie propose une vidéo pour vous guider dans la réalisation du modèle. Personnellement ce n’est pas ce que je préfère. Si l’assistance vidéo est d’une grande aide pour les points techniques j’aime tout même avoir un livret explicatif avec schémas. Je ne trouve pas pratique de jongler entre la machine et l’écran du téléphone qui se met en veille le temps que je repasse ma couture. L’ordinateur n’étant, chez nous, pas dans la même pièce que celle où je couds, pas pratique non plus… Je suis un peu exigeante mais j’aime bien tout avoir : un livret complet + éventuellement la vidéo, mais en « bonus ».

Côté finitions, l’ourlet étant arrondi on peut utiliser un pied ourleur pour réaliser un mini ourlet ou faire comme préconisé (et c’est ce que j’ai fait) un seul rempli pour préserver la jolie forme. Pour qu’il soit impeccable, si vous disposez d’une surjeteuse, l’idéal est de surjeter le bas de la robe et de se servir de la largeur du surjet pour repasser son ourlet. Si vous n’avez pas de surjeteuse vous pouvez piquer une ligne de soutien qui fera office de guide. Enfin si vous êtes accrocs aux finitions impeccablement impeccables, cette technique du mini ourlet peut peut-être vous intéresser, voici le lien.

Cette version, je l’ai réalisée dans un satin de coton léger issu de la collection « Une », la première collection de tissus labellisés Stragier. J’ai été séduite par les teintes corail et camel du motif « Ribambelle« , estival et féminin. Stragier propose aussi les boutons assortis, cela permet de finir parfaitement le projet, la maison n’est pas réputée pour son exigence et son attention aux détails pour rien !

Le satin de coton léger convient très bien à Cosmos mais une double gaze, une viscose ou un lin viscose seront également parfaites. D’ailleurs ma copine Manue, toujours de bon goût et à qui je dois l’inspiration ici, en a réalisé une version canon en lin caramel.

Ce modèle sorti l’année dernière a un joli potentiel et se fera quotidienne ou élégante en fonction du tissu choisi : en viscose denim, crêpe de viscose, unie ou à motif, avec une ceinture ton sur ton ou contrastante, elle offre aussi le petit plaisir de laisser libre cours à sa créativité, en attendant de retourner flâner au marché…

Et vous quel petit plaisir vous manque en moment ? Quels sont vos petits bonheurs de l’été ?

Joli détail

 

 

16 réflexions sur “Les petits plaisirs

  1. Les Korrigans dit :

    Merci pour ce si joli article: tu as su retranscrire exactement les ambiances du marché, je m’y croyais !!!
    La robe est super jolie… Pour ce qui est du tissu, le satin de coton n’est pas trop glissant à coudre?? ( je débute en Couture vêtements mémé si je couds beaucoup depuis des années!!).
    Mes petits plaisirs de l’été: aller marcher à la plage, les pieds dans l’eau de bonne heure le dimanche matin quand il n’y a encore que peu de monde dans cette lumière si particulière l’été … Et puis mon grand plaisir reste le marché ( il y en a un très grand l’été chez moi) qui va d’ailleurs cruellement me manquer dans les mois à venir… Encore merci pour cette jolie parenthèse !! J’aime aussi beaucoup tes chaussures !!!
    Delphine

    J'aime

  2. Grue & Chemise dit :

    Bonjour, très jolie version de cette robe.
    Je suis très tentée par ce modèle (mais comme par tant d’autres aussi ;)) et ravie de voir qu’il est coton compatible.

    De mon côté je dois avouer que je ne suis pas vraiment une fille d’été (chaleur, foule, etc.) mais ce qui me manque c’est tout de même un pique-nique à l’ombre d’un pin ou le soir sur la plage.

    Belle journée

    J'aime

  3. tricotegirl dit :

    Merci pour cette ambiance, de bon matin, on s’y croirait dans ton marché!!
    Ta robe est très jolie, effectivement il y a 1000 possibilités selon les tissus. C’est le genre de robe qu’on enfile et où on est tout de suite belle, on se sent bien sans avoir à l’assortir à autre chose.
    Mon petit bonheur de l’été c’est les pieds nus dans l’herbe, avec un livre et un verre de menthe à l’eau, à prendre le temps au soleil toute une après midi.
    Bonne journée!

    J'aime

  4. Labaroline Dupuis dit :

    Ta version de cette robe est tres jolie, avec ce tissu elle est parfaite et pas uniquement pour flanner au marché, elle me donne bien envie de la faire, j’avais déjà dans l’idée d’une robe boutonnée de haut en bas. Ici ce qui manque cruellement c’est prendre le camion en fin de journée le vendredi et aller passer le week-end en montagne, en clairière, en alpage ou juste pouvoir mettre le canoë à l’eau sur le lac de Lamartine. Soupir… Bonne semaine

    J'aime

  5. mimoune dit :

    hum hum…. je crois que je reconnais le marché et le petit café ! magnifique robe Bravo Perrine
    le truc qui me manque le plus ? une grande balade sur la plage avec mes petits enfants !
    une partie de ballon…

    J'aime

  6. Sophie dit :

    Un instant en te lisant je me suis cru au marché, sauf que j’y vais toute l’année par tous les temps et que je suis plutôt caddie de mémé que panier en osier… 🙂 Une semaine de denrées, c’est plutôt lourd à porter.
    Cette robe te va très bien, jolie association tissu/patron !

    J'aime

  7. Malika dit :

    Oh ça te va bien!!! Stragier a sorti une jolie collection! Toujours agréable de lire tes articles même si je ne laisse pas de commentaire à chaque fois !
    Les petits plaisirs? Sentir l’herbe fraîche sous mes pieds tôt le matin…..mais surtout sentir cette lumière douce et chaude de fin d’après-midi en terrasse ou dans son jardin!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.