La mauvaise tricoteuse

Alors oui je sais vous allez me dire : « la nana elle se fait un pull et elle va nous vendre que c’est une mauvaise tricoteuse »… Et pourtant pas de fausse modestie derrière ce titre, juste une histoire de caractère…

Je sais tricoter un jersey régulier, j’ai déjà suivi des patrons en anglais, je sais me servir d’aiguilles circulaires… les bases… Je n’en reste pas moins une mauvaise tricoteuse… J’aime ça, j’adore même… Mais pour moi c’est encore loin d’être facile ou instinctif. Démonstration avec le joli pull Mimosa de Nale.

La question de la laine

Autant en tissu, acheter un coupon de tissu de créateur un peu cher ça ne me pose aucun problème. Parce que je sais que ce sera sur un projet que je maîtrise, que je vais porter, qui sera parfaitement assorti à ma garde-robe. Mais en ce qui concerne la laine je cris que j’ai des oursins dans les poches… le budget est chez moi proportionnel au savoir faire… Si je bave devant les jolis écheveaux je ne franchis pas le cap de peur de voir mon projet avorté, tenter de se faire oublier en boule au fond d’un vieux tote bag.

J’en ai bien lu des articles sur les types et tailles de laine. J’ai reçu les conseils de Simone et de Gwladys mais rien à faire… Je ne sais pas si ça va être doux, souple, si ça va boulocher, si ça se tricote bien… Je fais tout bien mes échantillons (qui finissent d’ailleurs en couverture pour Paymobil) mais si c’est pas comme demandé je ne sais jamais quoi faire…

Ici j’ai opté pour une raisonnable laine Katia en colori kaki commandée chez Rascol. La laine est douce et ne bouge quasiment pas au blocage.

La question de la taille

Comment ça c’est pas la taille qui compte ? Un peu quand même quand on cause tricot. Moi qui aime les coupes un peu loose j’éprouve toujours une grande difficulté à me rendre compte de ce que 15 cm d’aisance positive signifie en vrai. C’est pas comme en couture ou au pire tu fais un peu plus grand et tu reprends après… En tricot c’est plus compliqué.

Ici j’ai choisi une taille 40 je crois. Le pull tombe bien mais par rapport à ce que j’ai l’habitude de porter j’aurai peut-être dû partir sur un 42 pour un rendu plus « loose ».

La question de faire… et défaire !

Pour réaliser ce pull Mimosa j’ai choisi la version la plus simple (le patron propose une magnifique version avec un point plus compliqué, vous pouvez le voir chez la talentueuse Virginie par exemple). La version la plus simple parce que si globalement je sais faire (merci les tutos sur Youtube)… je ne sais pas défaire autre chose que le point mousse ou le jersey. Je en sais pas compter et reprendre après une erreur…

Je fais donc mes tricots dans l’angoisse de me louper et de me retrouver avec un ouvrage type « j’avais rien pour descendre les poubelles ». Autant en couture j’ose, je tente et je progresse, autant en tricot je rêve de jacquard, mais alors c’est un rêve qui restera un rêve je crois ! Mon prochain défi c’est une écharpe avec des torsades et c’est déjà beaucoup !

Ici pas de stress puisque le motif est très simple à suivre et que les seuls points qui diffèrent du jersey sont les augmentations penchées, encore une fois avec les tutos sur Youtube ça passe crème.

La question finale

Pour ne rien vous cacher j’ai mis un an à tricoter ce pull… En fait je l’ai commencé l’hiver dernier et les manches ont eu raison de ma patience. J’ai trouvé ça interminable, j’ai laissé mon tricot de côté (je vous avais dit que j’étais une mauvaise tricoteuse). Et puis j’ai vu les nouveautés de Nale et d’Atelier Emilie aussi et tout ça m’a donné envie. Hors de question cependant de laisser un pull avec 1/2 manche traîner dans l’atelier, alors je l’ai repris et finalement c’est passé assez vite. La pause a été salvatrice !

Est ce que je suis fière de mon ouvrage ? Est-ce que j’ai aimé le tricoter ? Est-ce que je vais le porter ? La réponse est oui, cent fois oui. C’est vrai que quand je tricote je râle, que je manque un peu de confiance pour me lancer dans des réalisations qui me font baver d’envie.

Le fait que Mimosa se tricote de haut en bas facilite le travail, pas de mailles à relever pour l’encolure. L’ouvrage est gratifiant car le motif est certes simple mais apporte une petite touche dynamique.

Aujourd’hui j’ai une nouvelle envie tricot. L’écharpe châtaigne de Nale également. Un truc pas trop long qui me permettrait de tenter la torsade… Je vais chercher ma laine maintenant, histoire d’avoir mon écharpe pour 2022… Qui a dit que j’étais cynique ?

Joli détail

24 réflexions sur “La mauvaise tricoteuse

  1. Florence Liogier dit :

    Très joli pull je me retrouve un peu dans ton article la peur de perdre une maille. Par contre j’ai franchi le pas et j’ai craqué en achetant de jolies laines. 2 pulls à mon actif.

    J'aime

  2. ChrisL dit :

    Pour un début…, c’est une petite merveille ce pull. En plus il vous va à ravir.
    Vous avez bien fait de ne pas le mettre au panier !!!
    Alors vite à l’écharpe Châtaigne, mais là c’est un tout autre boulot……..
    Très bonne journée.

    J'aime

  3. Agnès dit :

    Waouh ! Il est super bau ce pull ! Je te comprends carrément, je bave devant les tricoteuses d’IG ! Alors je m’y suis mise ! Mais cela fait 8 mois que j’ai commencé mon pull et je n’ai toujours pas fait les manches …. Bref…
    En tous cas encore félicitations, je suis sûre que cela doit te donner un coup de boost pour continuer !

    J'aime

  4. mathildefelicie dit :

    Il est très beau, même si je comprends ton envie de lui ajouter un peu de loositude. La bonne nouvelle c’est que les tricots s’assouplissent à force d´être portés, peut-être qu’à la fin de l’hiver il répondra mieux à tes critères!
    En tout cas chapeau, car choisir de tricoter un fil si fin quand on se sait moyennement à l´aise, c’est une beau défi! Magnifiquement relevé.

    J'aime

  5. elineetlaines dit :

    Bravo d’être arrivée au bout. Les manches je trouve ça toujours très long à tricoter. Une de mes clientes tricote cette écharpe en ce moment et me l’a fait découvrir, je la trouve très jolie. Les froids qui arrivent seront peut être une motivation à finir avant que le réchauffement climatique ait raison des tricoteuses ?! 😉

    J'aime

  6. Benedicte dit :

    Moi aussi, je suis une mauvaise tricoteuse, (mais je me soigne) et je me reconnais dans tout ce que tu as écrit ! Vive Internet pour les tutos et vive Drops pour les laines pas chères. J’ai mis 1 an pour faire le gilet Sophie B de Alice Hammer, le point de riz une horreur, mais il est beau, je l’adore ! Je me suis mise au tricot car j’adore les pulls / cardigans et ça me permet de faire exactement ce que je souhaite, comme la couture en fait..

    J'aime

  7. Solenne dit :

    Je suis désolée, mais ça me fait tellmeent plaisir de lire ça: je me sens moins seule!!!
    Je suis comme toi, exactement. En couture, au pire si c’est trop grand, je démonte, je recoupe…
    Mais là, il faut détricoter, ça prend un temps infini, et tant que ça n’est pas fini, on n’a pas vraiment idée de ce que ça va donner.
    Mais je continue quand même. Je tricote peu, donc ça me prend moi aussi des mois pour finir un projet, pour moins me démoraliser, je choisis des laines un peu grosses!
    Et pour m’aider, vive les tutos et les tricothés!

    J'aime

  8. Pascale Angleraud dit :

    Comme je te comprends. Je suis dans le même cas que toi, j’aime tricoter mais je suis nulle et ne progresse pas. En plus, je ne tricote que pour les autres. Fait trop chaud ici…. Mais tous les lundis atelier tricot avec les copines, café, thé et gourmandises.. . Et j’adore. Ton pull est super sympa et j’aime beaucoup la couleur. En effet, tu aurais pu tricoter la taille au-dessus pour un effet plus loose, mais je l’aime bien ainsi.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.