Rencontres #3

Coudre des sacs, ok. Des pochettes , ok. Des robes, des rideaux, des vestes, des manteaux, un déguisement de pirate, des bavoirs en liberty, ok, ok… Tout ça c’est fait. Mais des chaussures ??? Ca c’est dingue ! Et pourtant c’est le pari de Julie qui a lancé avec sa marque Damn Good Caramel un kit complet pour coudre ses propres espadrilles. Vous imaginez bien que j’ai immédiatement eu envie d’en savoir plus et de vous emmener avec moi pour une plongée dans l’univers aussi nature que rock n’roll de Julie.

Crédit photo Damn good caramel

En allant fouiller un peu sur le compte Instagram et le site de Damn Good caramel, histoire de voir qui avait eu cette idée folle un jour d’inventer le kit espadrilles, j’ai fait la connaissance d’une jeune femme talentueuse et engagée, une amoureuse du cuir et du travail bien fait. Avec un livre paru aux éditions Mango (Sacs et accessoires) et un cours de maroquinerie chez Artesane cette autodidacte est une créatrice dans l’âme mais aussi une artiste. Je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir notre échange.

Crédit photo Damn good caramel

Julie, peux tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Julie, j’ai 32 ans et je suis créatrice de la marque de patrons de couture Damn Good Caramel. Je suis passionnée par les pratiques artistiques et les savoirs-faire artisanaux. J’habite à Pau avec mon copain avec qui je partage la passion de la musique et nous avons parfois le plaisir de jouer ensemble à l’occasion de projets ponctuels!

Crédit photo Damn good caramel

Pourquoi as -tu choisi ce nom « damn good caramel » pour ta marque ? Une addiction inavouable aux bonbons Werters originals ?

Le choix du mot Caramel provient à l’origine de mon goût pour les coloris bruns. C’est une source d’inspiration omniprésente pour mes travaux de couture. “Caramel”, c’est aussi l’idée de quelque chose de doux, d’une gourmandise qui fait chaud au coeur! Puis j’y ai ajouté “Damn good” en référence à la série Twin Peaks, dont le personnage principal qui adore le café s’exclame souvent: “it’s a damn good coffee!”. https://www.youtube.com/watch?v=BP8wJYRFyJI

Crédit photo Damn good caramel

A la base, j’avais une page Facebook sur laquelle je postais des petits clips de musique que je réalisais et que j’avais nommé Damn Good Toffee (toffee=caramel). En créant mon blog, j’avais choisi de donner une racine commune à ces deux entités avec cette petite variante français/anglais.

Crédit photo Damn good caramel

Tu proposes des patrons de couture, quelle est ta formation si tu en as une ou as-tu appris seule en multipliant les expériences ?
Pour pouvoir proposer mes patrons, je n’ai pas eu de formation. J’ai appris, sur le tas, au fil de l’eau. J’ai commencé par mettre au point des patrons pour mon usage personnel, comme beaucoup d’addicts de la couture! Cela me permettait d’inventer ce que je ne trouvais pas dans les propositions du marché. Je me suis beaucoup exercée à recopier mes vêtements du commerce et à transformer des patrons existants, ce qui est très formateur l’air de rien. Quand j’ai réalisé qu’il existait des semelles d’espadrilles prêtes à l’emploi en mercerie ça m’a beaucoup inspirée et j’ai voulu entreprendre de réaliser des modèles stylisés (sneakers, cuir tressé, à talon etc…). Je me suis donc attelée à produire la documentation écrite pour pouvoir fixer mes recherches. Le côté rare de ma démarche m’a obligée à me structurer car si je voulais arriver à ce que je visais, je ne pouvais pas compter sur des patrons ou tutos existants. Il fallait que je me retrousse les manches pour écrire les choses afin d’en garder la trace. Plus tard, j’ai eu l’opportunité d’écrire un livre de couture, “Sacs et accessoires” (paru aux éditions Mango), et cela a continué à me faire progresser. Il a fallu produire un contenu pointu et exigeant sur le plan de l’édition. J’ai appris énormément avec cette expérience. Donc c’est vraiment étape par étape que j’en suis venue au stade de pouvoir proposer des patrons de couture en bonne et dûe forme à la vente. C’est le résultat d’un apprentissage empirique et progressif, qui s’inscrit sur la durée. Je ne suis pas une rapide 🙂 mais je suis volontaire!

Crédit photo Damn good caramel

Comment t’est venue l’idée de travailler le cuir ? une attirance particulière pour cette matière ?

L’idée de travailler le cuir est arrivée un peu par hasard, ce n’est pas une vocation qui vient de loin. Je tenais déjà mon blog de couture quand mes parents un jour m’ont ramené un morceau de cuir en me disant “tiens, y avait un déstockage, on s’est dit que tu en ferais quelque chose!”. J’étais un peu déconcertée parce que je n’avais jamais projeté de m’aventurer dans cette direction. Au final, ça m’a inspirée pour tenter de réaliser tout plein de choses (objets, sacs etc…). Certains résultats ont été prometteurs et encourageants, et d’autres complètement ratés! Ce qui m’a conduit à creuser dans cette voie, c’est mon intérêt pour la cordonnerie qui implique l’emploi du cuir en soi, puis ce moment où Artesane m’a contactée pour me proposer de réaliser un cours sur la fabrication d’un sac en cuir…

Crédit photo Damn good caramel

En effet tu as réalisé un cours vidéo de maroquinerie pour Artesane, peux tu nous parler de cette expérience ?

J’ai été ravie que l’équipe d’Artesane me sollicite car j’admirais déjà beaucoup l’ensemble de leur travail et leur rayonnement sur la communauté du loisir créatif sur internet. Je me retrouvais dans leur approche de la connaissance et de la transmission. Chez eux, les élèves abordent les disciplines sans complexe même quand ils ont un niveau modeste. A côté de ça, leur catalogue propose également des cours pour les niveaux les plus experts! Artesane fait un travail de mise à disposition des savoirs en lequel je crois beaucoup, tant sur le fond que sur la forme.

Crédit photo Damn good caramel

Concernant notre collaboration, l’équipe souhaitait produire un cours avancé sur le cuir. J’avais certes, ma petite expérience dans ce domaine, mais cela m’a conduite à aller plus loin. Ce cours m’a demandé beaucoup de travail et de recherches, mais ça m’a énormément plu. J’ai beaucoup aimé travailler la matière et j’adore le rendu esthétique du sac que l’on propose de réaliser avec ce cours! Et j’ai beaucoup aimé vivre l’expérience du tournage aussi, bien que ce fut intense et intimidant !

Crédit photo Damn good caramel

Aujourd’hui tu lances un kit pour fabriquer des propres chaussures, c’est fou ! Peux tu nous en dire plus ? Est ce que cela répond à une démarche « durable » ?

Effectivement, cela répond à une démarche durable: dans un monde où nous possédons déjà beaucoup de choses, je trouve chouette de proposer l’expérience de la fabrication de chaussure, objet incontournable et nécessaire à notre vie quotidienne. Tout ceci va dans le sens de l’émergence du “fais-le toi-même”. On voit ça dans plein de domaines: les gens s’intéressent à des savoirs-faires utiles, jusque là réservés à la sphère professionnelle (mécanique, jardin, cuisine, déco etc…). Je trouve ça très positif car cela apprend la valeur du travail soigné, fait avec amour et bon sens plutôt que de consommer sans réfléchir. Ca rend curieux, inventif… que du bon! On se rend compte qu’un savoir faire professionnel ne s’achète pas dans une pochette surprise, qu’il faut du temps et de l’implication pour arriver à quelque chose. Tout ce qui va à l’encontre de la consommation effrénée qui règne dans notre société!

Crédit photo Damn good caramel

Je proposais déjà des patrons de chaussures sur ma boutique en ligne mais certaines personnes m’ont confié qu’elles trouvaient difficile de réunir les fournitures et de faire les bons choix de matières. Il me semblait que la fabrication d’espadrilles sneakers pouvait se montrer plus accessible encore grâce à une proposition de kit. Quand on voit le niveau technique de certaines couturières amateures sur l’instasphère, on se dit que que la fabrication d’espadrilles élaborées est largement accessible et injustement méconnue!

Crédit photo Damn good caramel

En flânant sur ton compte Instagram j’ai cru comprendre que ton autre talent était la musique… alors dis-nous, quelles sont tes inspirations (musicales ou non) ?

J’ai du mal à analyser d’où je puise mon inspiration! C’est plutôt intuitif, je ne me rends pas trop compte comment cela fonctionne. Je pense que je pars de ma vie quotidienne, que je suis imprégnée des gens qui m’entourent, de ce qu’ils portent et de ce qu’il dégagent d’humain à travers leur style vestimentaire, même quand celui-ci n’est pas particulièrement appuyé. J’aime bien le vêtement quand il véhicule l’identité de la personne. J’avais lu quelque part quelqu’un qui pensait qu’on porte tous un tee-shirt invisible avec un message dessus, qui affiche nos valeurs, notre posture face au monde etc … En réalité même si ce tee-shirt est virtuel, les habits des gens racontent quelque chose d’eux-mêmes et ce sont ces récits-là qui m’inspirent pour mes créations. Après, je dirais qu’il y a plusieurs façons d’entrer dans un processus créatif et je me rends compte que pour moi, ça évolue au fil des ans. J’ai longtemps été inspirée par les films, les séries et la musique. C’est moins le cas aujourd’hui.

Crédit photo Damn good caramel

Allez on tente des indiscrétions… des projets pour ta marque ?

Du côté de mes projets pour ma marque, je souhaiterais développer mon offre de patron, proposer plus de parutions dans l’année et plus de choix dans les modèles. J’aimerais bien aussi proposer des patrons pochettes et pouvoir être distribuée en mercerie. Après, j’ai un souhait à long terme, une petite utopie: j’aimerais proposer des modèles pour homme et que ça leur donne envie de se mettre à la couture! Ce serait chouette que notre communauté compte aussi des messieurs! Je suis sûre que cela pourrait leur plaire mais qu’il y a une convention sociale qui les tient malheureusement à distance…

Crédit photo Damn good caramel

Le petit bonus de Julie

Julie propose aux lectrices un code promo: -50% sur ses patrons de veste et blousons avec le code AUGUSTEETSEPTEMBRE, valable mois à partir d’aujourd’hui.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Artesane vous offre 5 euros de réduction sur le cours « Coudre son 1er sac en cuir » avec le code 05COUTURECUIR (valable 2 mois).

Et comme deux bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules, laissez-moi un petit commentaire sous cet article pour tenter de gagner le cours Artesane de Julie. Tirage au sort et annonce du résultat dimanche 5 mai ici même.

Crédit photo Artesane

Et bah c’est pas sympa ça ? Personnellement j’ai été ravie d’échanger avec Julie et d’en savoir plus sur son parcours, ses envies et ses projets. J’espère que cette « rencontre » vous a plu, je vous dis à très vite pour un nouvel entretien dans lequel il sera question d’oser se lancer.

Je profite de cette conclusion pour vous dire que si vous avez des retours ou des suggestions concernant cette rubrique rencontre, des personnes à proposer, des univers que vous avez envie d’explorer, n’hésitez pas à m’en faire part, ici en commentaire ou via Instagram. Je tiens vraiment à ce que le blog soit aussi un espace de découverte et d’échange donc vos envies sont les bienvenues !

Edit du 8 mai : La gagnante du cours Artesane est « Prête à en découdre ».

Félicitations j’attends ton mail pour que tu puisses profiter de ton cours 🙂

56 réflexions sur “Rencontres #3

  1. Agnès L dit :

    Mon rêve serait de pouvoir un jour faire une formation de chausseur pour apprendre à faire mes propres chaussures ! J’aime tellement les chaussures ! Et puis surtout, c’est Tellement délicat ! On peut tellement avoir mal aux pieds ou au contraire trotter des kilomètres ! Merci pour cet entretien, c’est Génial ! Hâte de lire le prochain !!!!

    Aimé par 1 personne

  2. coutureetciseaux dit :

    Bonjour, votre concept est très intéressant car cela nous permet de faire la connaissance avec des personnes exceptionnelles proposant de partager leurs créations et leur savoir . Le cuir est une matière noble et vivante que j’adore toucher mais que je n’ose pas encore travailler . Je vous encourage sincèrement à continuer à nous faire découvrir toutes ces personnes formidables alors merci à vous . J’ai suivi quelques cours via ARTESANE qui m’ont plu et le cours sur le cuir me fait fort envie !

    J'aime

  3. Myriam dit :

    Je ne connaissais pas la créatrice et son univers, merci pour cette belle découverte… qui donne envie. Je souhaite participer au tirage au sort ! Fingers crossed !
    J’en profite pour vous remercier de vos billets, toujours intéressants, bien écrits et bien mis en page. C’est un plaisir de recevoir dans ma boite mail vos actualités (on ne le dit jamais assez, nous, lectrices cachées par notre écran…).

    J'aime

  4. Brandi dit :

    Oh quelle belle découverte cet article sur une créatrice de talent! Je vais la suivre de plus près et j’en profite pour participer au concours. Merci pour ce bel article

    J'aime

  5. Elodie A dit :

    Je découvre votre blog….très bel article qui donne envie de travailler le cuir. Merci pour ces belles découvertes. Je couds beaucoup mais connaît mal le travail du cuir. Je participe avec grand plaisir au concours pour découvrir cette belle matière et le secret des techniques du cuir.
    Merci

    J'aime

  6. Céline dit :

    Bonjour, super decouverte ! Je n’ose pas tenter le cuir en couture. Pas toute seule en tout cas.
    Je serai ravie de participer à un cours et de vous y rencontrer 😊 Je croise les doigts !

    J'aime

  7. Domitille PRECHEUR dit :

    Merci pour cette belle découverte. Un nouveau challenge à relever coudre du cuir serait un bon défi à relever. Je tente donc ma chance et je crois les doigts… Merci pour votre univers créatif, je suis addict…

    J'aime

  8. Mazick dit :

    Belle nouvelle rubrique rencontre. J’ai bien aimé découvrir l’univers du travail du cuir, son sac est superbe! Ça me fait penser à mon père qui m’a cousu plusieurs petits sac tissu/ cuir à la main, il est autodidacte. Les chaussures sont très jolies aussi…
    Merci Perrine de nous permettre de découvrir de nouvelles façons de créer !

    J'aime

  9. Prête à en découdre dit :

    Merci pour cette découverte, j’aime beaucoup cette rubrique « Rencontre » qui permet de mettre en lumière de supers créatrices. Votre article m’ayant mis l’eau à la bouche, je tente ma chance pour le tirage au sort. Allez je file voir les patrons …

    J'aime

  10. Céline Bigorneau dit :

    Je tente ma chance!
    J’aime beaucoup les créations de Julie et faire mes espadrilles l’été dernier grâce à son patron fut chouette!

    J'aime

  11. Creanylaa dit :

    Super article! On en apprend beaucoup sur Julie, qui a évolué d’elle même! C’est tellement génial d’avoir une personne qui transmette son savoir sur le cuir et les chaussures, qui sont deux choses qui m’intriguaient! Hâte de recevoir ce fameux kit pour les espadrilles et d’avoir l’occasion de faire le sac en cuir!

    J'aime

  12. Tiffany dit :

    Super article, c’est une créatrice au top ! J’adorerais pouvoir apprendre à coudre mes propres chaussures. Je participe avec plaisir. Merci pour cet article et ce concours 🍀

    J'aime

  13. soleil d'hiver dit :

    Bonjour, merci pour cet article qui m’a fait découvrir une belle personne et un très beau projet !
    Je tente moi aussi ma chance – même si je perds toujours !! 😦

    J'aime

  14. Rahma dit :

    « It’s a damn good article 🙂 » Je découvre ce blog en lisant cet article et ça m’a bien fait rire . C’est avec plaisir que je participe pour ce concours. Le cuir m’atire Et ce cours pourrait être le petit coup de pouce pour me lancer … Alors , je crois les doigts 🙂

    J'aime

  15. Anne-Valerie dit :

    Quel chouette article!! Je suis arrivée ici via la story Instagram et je suis ravie de découvrir que la couture de chaussures semble tout à fait abordable !! J’ai commencé à coudre des chaussons, je m’apprête à coudre du cuir avec les petits chaussons de Mélanie. Me voici tentée par la couture d’espadrilles !!

    J'aime

  16. Pascale Angleraud dit :

    Cette rencontre est très intéressante. Je suis admirative de cette jeune femme autodidacte et passionnée qui a osé se lancer. Merci pour ces jolis cadeaux. Je participe au tirage au sort

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.