Une fille en or

Elle est douce, généreuse, attentionnée. Quand je l’ai rencontrée, elle était conforme en tout point à l’image que je m’étais faite d’elle au cours de nos virtuels : Une fille en or.

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

Ma Polloche c’est son nom de scène. On a commencé à papoter via Instagram sur un sujet tout autre que notre passion commune pour la couture. Au fil des conversations j’ai découvert une personne foncièrement sincère et modeste, mais une personne engagée aussi, qui tient à la couture responsable comme à la consommation raisonnée, une battante qui a l’amour du travail bien fait.

Un bel objet

Il y a quelques mois, elle a sorti en collaboration avec les éditions La Plage sur une série d’ouvrages dédiés à la couture de basiques. Ce n’est pas son premier opus, elle avait déjà à son actif le très complet « Coudre, initiation et perfectionnement« , mais cette nouvelle collection  (composée de 3 livres qui, si j’ai bien compris en découvrant la dernière photo de son profil Instagram, devrait s’étoffer dans les mois à venir) change un peu de ce qu’on a l’habitude de voir.

  • Le choix d’un design épuré, en kraft, noir et blanc, le support en papier recyclé, souligne l’engagement « durable » de l’équipe autour du projet avec une petite touche rétro tout à fait charmante.

Si j’apprécie les PDF pour des raisons budgétaires je vous avoue que j’aime aussi « posséder » des patrons papiers ou des livres de couture. C’est un vrai plaisir, comme pour pour un collectionneur j’imagine, de les feuilleter de les ranger, de les sortir, les ressortir, en profiter tout simplement. Ça vous fait ça à vous aussi ?

  • Le livret extrêmement complet n’est pas qu’un pas-à-pas pour réaliser le patron. Les compositions des tissus, les choix des matières, une présentation détaillée des techniques, du matériel mais aussi du modèle en font un ouvrage qu’on prend plaisir à lire (oui oui lire) que l’on soit débutante en couture ou pas.
  • On trouve aussi des pistes pour adapter le patron à sa morphologie, pour exploiter le modèle en imaginant des variantes et diverses déclinaisons.

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

Simplicité & efficacité

La robe raglan c’est le modèle qui m’a tapé dans l’œil (un cardigan que vous pouvez voir chez la jolie Simone ainsi qu’un pantalon tailleur font aussi partie de la collection).

  • Comment son nom l’indique, la robe raglan est une robe… à manches raglan (sans blague ?!) fermée par une fermeture (re-sans blague, c’est le fête de La Palice aujourd’hui) dans le haut du dos. Elle est légèrement cintrée mais ne comporte pas de pinces. Des poches sont intégrés aux côtés de la robe. L’encolure est finie par un biais (ou par une bande de propreté, la technique que je préfère).
  • La robe est proposée version manches longues, 3/4 ou courtes avec un patronage pour le chaîne et trame et un pour les tissus extensibles.

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

  • Elle est simple (forcement c’est un basique) mais qui dit simple dit : ouverture du champ des possibles (que ce soit sur les matières, l’ajout de passepoil, de volants, la longueur), projet parfait pour sa lancer dans la couture de prêt-à-porter féminin ou le hacking de patrons par exemple.
  • Le style épuré permet une exploitation maximale pour la constitution d’une garde-robe responsable et durable avec des versions multi-saisons compatibles ou pour mettre en valeur un joli tissu.

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

Il ne reste plus qu’à vous parler un peu de la version présentée :

  • Le tissu est un crêpe viscose de chez Rascol, colori rouille, absolument parfait : ni trop fin ni trop épais, fluide mais marquant bien au fer… Le genre de tissu qu’on a  envie d’avoir dans toutes les couleurs. Comme Anne le faisait justement remarquer, à choisir et à prix équivalent, il est bien plus agréable à travailler que le crêpe uni Mondial Tissu.

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

  • J’ai cousu une taille 40 mais je pense que j’aurai dû être plus attentive aux mesures données dans le tableau et tracer un compromis avec le 38 au niveau des hanches (c’est pas comme si c’était pas expliqué dans le livret… flemme quand tu nous tiens…) pour un rendu plus ajusté.

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

  • Dans le livret il est proposé de fermer la robe par une fermeture éclair en haut du dos. J’ai toutefois choisi pour cette version de laisser une ouverture simplement fermée par une agrafe à l’encolure (comme sur la blouse Éléonore, j’avais bien aimé).
  • Techniquement ce modèle ne présente aucune difficulté d’autant que le pas-à-pas est vraiment détaillé.

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

NB : Un cours vidéo gratuit pour vous épauler dans la réalisation de la robe, animé par la créatrice herself en duo avec Aurélie de la boutique en ligne Fil Etik est disponible chez Artesane.

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

  • En revanche j’ai eu un mal fou à décalquer mon patron. Le support kraft est super joli mais pas du tout adapté, à moins de découper la planche directement (ce qui pour moi constitue un affreux sacrilège). De fait, j’ai repassé le trait correspondant à ma taille au feutre noir bien épais (j’ai pris sur moi) pour mieux voir à travers le papier à patron.

NB : Après avoir échangé avec d’autres couturières à ce sujet, et en avoir parlé avec la créatrice (qui elle-même a évoqué le sujet avec son éditrice), ce point problématique a été corrigé. Les ouvrages de la nouvelle collection  ou ceux qui seront réédités verront les patrons imprimés sur papier blanc. 

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

  • Côté style ? Je dirais que que cette robe correspond tout à fait à ce que je peux enfiler comme ça sans réfléchir, elle est ajustée mais pas trop (en gros vous pouvez avaler une andouillette-frites sans cesser de respirer pour le reste de la journée. En ce qui concerne cette version, j’aime la porter le week-end ou en vacances mais je vous avoue que j’ai encore un peu de mal à assumer la couleur au boulot (je suis plutôt noir et jean dans ce contexte).
  •  Je réfléchis d’ores et déjà à une version en denim léger pour le printemps ou en version blouse avec un petit volant au niveau du raglan.

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

Et pour finir ce (long) article, vous aurez sans aucun doute remarqué qu’il a pris la forme d’un acrostiche. En effet, si Pouillot-Ferrand est son nom, en prenant le première lettre de chaque paragraphe vous découvrirez son prénom.

Joli détail

Robe raglan – Émilie Pouillot-Ferrand – Auguste & Septembre

21 réflexions sur “Une fille en or

  1. misspiqueknit dit :

    Je n’en avais pas encore vu et je suis convaincue par ce patron qui est exactement le genre de robe que j’aime porter. Elle a un très joli tombé et tu devrais oser au quotidien car la couleur est superbe !! Merci pour le retour sur le tissu utilisé car c’est assez difficile de se faire une idée lors d’achats en ligne, je retiens donc la source 🙂

    J'aime

  2. CLOT-OURGHANLIAN Julie dit :

    Je suis très heureuse de lire ce beau billet, j’ai adoré coudre cette robe en maille et en chaîne et trame, moi qui couds de façon assez approximative j’ai réalisé de jolies robes qui me suivent au boulot et à la maison, Emilie semble être une très belle personne de surcroît. , j’ai acheté le livre qui propose de coudre le cardigan et il n’en me reste qu’à mettre la main sur le tissu idéal !

    J'aime

  3. Minouandco dit :

    Jolie robe ! Un de mes prochains projets !
    J’ai eu un mal de chien à décalquer le patron du cardigan ( que j’adore !!). Et c’est vrai que ça me freine un peu à décalquer la robe… heureusement que cela va être corrigé dans les futures partitions ! J’espère que ton chouette article va me rebooster pour m’attaquer à ce projet 😉.

    J'aime

  4. Mathilde ... au fil des heures dit :

    Oh la petite pépite !!! La couleur d’abord !!! Vraiment magnifique !!! Une petite touche de chaud pendant l’hiver, c’est vraiment top !!! Et la découpe est superbe !!! Elle tombe vraiment bien !!! Comme tu le dis, un bon basique qui pourra parfaitement se prêter au jeu du pattern-hacking !!! J’adore l’idée de la blouse avec des volants dans le raglan d’ailleurs !!! Et puis, cette robe a tout pour elle : elle a même des poches !!! Elle est vraiment réussie, bravo !!!

    J'aime

  5. Stéphanie dit :

    Figure toi qu’en lisant l’article, je me suis dit « tiens c’est bizarre ces lettres en gras !!!! » j’aime beaucoup cette robe. Elle est simple mais magnifique !

    J'aime

  6. Falbala dit :

    Très jolie réalisation et ce qui me paraît intéressant est qu’on peut la faire en chaine et trame et en maille. Je suis une fana des raglans et ne trouvant pas de patron de robe raglan, j’ai utilisé comme base le sweat Maëlle de Marie Poisson (pour du jersey). J’avoue être très tentée par ton patron!

    J'aime

  7. Ode Cristal dit :

    Je ne rencontre aucun problème pour recopier un patron dessiné sur du papier kraft – ou sur d’autres supports – : je décalque avec du papier cristal couvre-livre. Non seulement on gagne un temps considérable car on n’a plus besoin de surligner la bonne taille, mais en plus le plastique adhère assez bien au tissu sous l’effet de l’électricité statique. Il faut tout de même l’épingler.
    Bravo pour l’acrostiche. J’avais bien remarqué que certaines lettres étaient écrites en gras mais je n’avais pas pensé à les associer.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.